La vitamine B12 protège les cellules et le cerveau et contribue à la formation du sang. Si nos réserves de vitamine B12 sont épuisées, cela passe souvent inaperçu pendant longtemps – et peut avoir des conséquences néfastes sur la santé.

La vitamine B12 : Une vitamine essentielle pour le sang, le cerveau et les cellules  

La vitamine B12 joue un rôle important pour nos cellules, pour la formation du sang, pour notre cerveau et bien plus encore. Néanmoins, nous ne remarquons souvent pas que nos réserves s'épuisent lentement pendant des années. Pour prévenir cet épuisement, il faudra surveiller l'apport en cette vitamine et compenser toute carence via une bonne nutrition ou des compléments.

Une carence en vitamine B12 est considérée comme un trouble typique des végétaliens – mais elle ne concerne pas seulement ce groupe de personnes. Il est incontestable que cette vitamine se trouve principalement dans les aliments d'origine animale. Toute personne qui ne consomme que des aliments végétaliens doit les accompagner de compléments alimentaires. Toutefois, même certains végétariens et omnivores manquent de vitamine B12. On en trouve de très grandes quantités principalement dans les abats et le poisson, des aliments qui ne figurent pas sur le menu de plusieurs consommateurs de viande. Les groupes à risque comprennent également les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes atteintes de pancréatite et de diabète sucré de type 2.

Ce que vous apprendrez de cet article – En résumé :

L'ingestion de vitamine B12 : Cette vitamine hydrosoluble protège les cellules nerveuses, aide à la formation du sang et fournit de l'énergie au corps. Elle est présente presque exclusivement dans les aliments d'origine animale, en particulier la viande et le poisson. Votre corps stocke la vitamine B12 dans le foie pour une durée pouvant aller jusqu'à trois ans.

La carence en vitamine B12 : Une carence se développe souvent chez les végétariens et les végétaliens qui ne consomment pas de compléments de vitamine B12, mais aussi chez les personnes âgées et les femmes enceintes Certaines maladies rendent une carence en vitamine B12 plus probable, comme le diabète et la pancréatite.

Symptômes et conséquences : Une carence survient souvent pendant de nombreuses années sans aucun symptôme jusqu'à ce que toutes les réserves soient épuisées, ce qui peut entraîner des lésions nerveuses, une anémie et un risque accru de maladies cardiovasculaires.

Le test : Vous pouvez faire analyser vos taux de vitamine B12 à l'aide d'un échantillon de sang. L'indice d'holotranscobalamine est considéré comme un signe précurseur fiable d'une carence.

Traitement : Si vous savez que vous souffrez d'un sous-approvisionnement, vous pouvez incorporer des aliments riches en vitamine B12 dans votre alimentation de façon ciblée. Vous pouvez combler une carence substantielle avec des compléments alimentaires. Des gélules et des gouttes sont disponibles, ainsi que des injections à forte dose, qui sont administrées par des médecins en cas de carences très graves.

Qu'est-ce que la vitamine B ? 

La vitamine B12 est une vitamine essentielle. Cela signifie que votre corps ne peut pas la synthétiser lui-même et que vous devez la consommer par le biais de la nourriture. Comme les autres vitamines B, elle est également hydrosoluble. Les vitamines hydrosolubles sont régulièrement excrétées par les reins. En général, elles doivent être consommées en permanence car l'organisme ne peut pas les stocker. La vitamine B12 est une exception ; des études ont montré que votre corps peut la stocker dans le foie pendant deux à six ans[1].

La vitamine B12 est également connue sous le nom de cobalamine parce que sa structure chimique contient le métal lourd cobalt. Les formes biochimiquement actives de la vitamine B12 qui sont efficaces dans le corps sont la méthylcobalamine et la 5-adénosylcobalamine[2].

L'organisme peut utiliser directement la forme biochimiquement active d'un nutriment, ce qui signifie qu'il a un effet immédiat[3].

La vitamine B12 est très sensible à l'air et à la lumière. Lorsque vous préparez un repas, par exemple en cuisinant, les aliments perdent en moyenne environ douze pour cent de leur teneur en vitamine B12[4].

Quel effet la vitamine B a-t-elle sur l'organisme ?

Les neurones – La vitamine B12 protège les nerfs

La vitamine B12 joue un rôle important dans de nombreux processus métaboliques. Elle intervient dans le métabolisme du folate, la formation du sang et la décomposition des acides gras, entre autres choses.

D'autres processus métaboliques centraux qui impliquent la vitamine B12[4] :

  • Formation de l'ADN
  • Protection et régénération des nerfs
  • Division cellulaire et respiration
  • Hématopoïèse
  • Synthèse de substance messagère
  • Détox

La vitamine B12 et le métabolisme de l'acide folique

Comme la vitamine B12, l'acide folique appartient au groupe des vitamines B. L'acide folique portait auparavant les noms de vitamine B9 et B11. Une carence en vitamine B12 entraîne une carence en acide folique parce que l'organisme a besoin de vitamine B12 pour transformer l'acide folique en sa forme active. Une carence en acide folique peut, entre autres, entraîner l'anémie et augmenter le risque de maladies cardiovasculaires. Mais attention : un excès d'acide folique peut entraîner une carence en vitamine B12[3-6].

La vitamine B12 et la formation du sang

La vitamine B12 joue un rôle important dans la formation du sang. Elle favorise le processus de maturation des érythrocytes, aussi appelés globules rouges. Cette vitamine participe à la formation de l'ADN et à la division cellulaire et stimule ainsi la production des globules rouges[3-5].

La vitamine B12 et les neurones

La vitamine B12 est aussi connue sous le nom de « neuro-vitamine ». Elle est responsable de la production de la gaine de myéline qui entoure les cellules nerveuses sous forme de membrane. La myéline protège les cellules et favorise la transmission des signaux d'une cellule à l'autre[7].

Comment puis-je consommer de la vitamine B12 ?

Pour que la vitamine B12 puisse remplir ses fonctions importantes dans l'organisme, elle doit être consommée par le biais de la nourriture ou de compléments diététiques.

Comment la vitamine B12 est-elle consommée par le biais de la nourriture ?

La vitamine B12, que vous ingérez par votre alimentation, rentre d'abord dans l'estomac. Là, l'acide gastrique lui permet de former des liaisons avec certaines protéines. Dans l'intestin, la muqueuse de l'intestin grêle peut alors absorber la vitamine et la transmettre au sang. Les protéines de transport, les transcobalamines, transportent ensuite la vitamine B12 vers toutes les cellules de l'organisme et vers le foie.

Le saviez-vous : votre corps n'absorbe qu'un à trois pour cent de la vitamine B12 présente dans un repas. Par conséquent, il est préférable de consommer des aliments contenant de la vitamine B12 tout au long de la journée.

Si les protéines de transport primordiales sont produites trop rarement, par exemple en raison d'un défaut génétique, la vitamine B12 ne peut pas être distribuée correctement dans le corps. C'est l'une des causes possibles d'une carence en vitamine B12[4, 8, 9].

Pour que l'apport en vitamine B12 soit efficace, l'estomac, le pancréas et les intestins doivent fonctionner correctement. Si la fonction de l'un de ces organes est affaiblie, cela peut conduire à une carence en vitamine B12. Les maladies suivantes diminuent l'absorption de la vitamine B12[3, 12, 14] :

  • Gastrite, inflammation de la muqueuse gastrique.
  • Lésions de la muqueuse de l'intestin grêle, comme dans le cas de la maladie de Crohn
  • Pancréatite, inflammation du pancréas.

Le saviez-vous : deux à cinq microgrammes de vitamine B12 sont stockés dans l'organisme. La moitié d'entre eux s'accumulent dans le foie – et peuvent y rester pendant près de trois ans[4, 8].

Quels aliments contiennent de la vitamine B12 ?

Aliments contenant de la vitamine B12 – viande, abats, poisson, œufs, fromage

La vitamine B12 se trouve principalement dans les aliments d'origine animale, comme la viande, le poisson, les œufs et le lait. Les algues sont considérées comme une alternative végétalienne. Jusqu'à présent, toutefois, les chercheurs n'ont trouvé qu'une forme de la vitamine dans ce que l'on appelle les algues nori, que les humains peuvent absorber – et de plus, les quantités sont trop faibles et seules certaines personnes sont capables d'absorber cette forme de la vitamine. Les végétaliens doivent donc consommer des compléments alimentaires ou des aliments fortifiés en B12, par exemple des jus, afin de répondre à leurs besoins.

Le tableau suivant résume les aliments qui contiennent beaucoup de vitamine B12. Selon la Société allemande de nutrition, chaque adulte a un besoin quotidien de 4,0 microgrammes de vitamine B12[11-13].

Teneur en vitamine B12 par portion (microgrammes par 100 grammes)

Viande et poisson 

Aliments végétariens

Foie de bœuf – 91 µg

 

Fromage suisse – 3,1 µg

Foie de veau – 60 µg

Camembert – 2,6 µg

Foie de porc – 39 µg

Edam – 1,9 µg

Rognon de bœuf – 33 µg

Fromage blanc – 2,0 µg

Maquereau – 9 µg

œuf de poule – 1,9 µ

Hareng – 8,5 µg

Fromage blanc – 0,8 µg

Saumon – 4,7 µg

Lait entier – 0,4 µg

Thon – 4,3 µg

Crème – 0,4 µg

Agneau – 2,7 µg

Yaourt – 0,4 µg

Filet de bœuf – 2,0 µg

 

Salami – 1,4 µg

 

Jambon – 0,6 µg

 

Poitrine de dinde – 0,5 µg

 

Le saviez-vous : Une overdose de vitamine B12 est presque impossible d'une manière naturelle. L'organisme élimine normalement l'excès de vitamine B12 par les reins. Ce n'est que lorsque vous prenez de fortes doses de vitamine B12 sur une longue période de temps qu'il est possible que les reins soient surdosés.

Quel est l'apport journalier recommandé en vitamine B12 ?

Pour que la vitamine B12 soit en mesure de remplir toutes ses fonctions dans l'organisme, nous devons l'ingérer par le biais de notre alimentation. En début 2019, la Société allemande de nutrition (DGE) a considérablement augmenté ses recommandations pour l'apport journalier en vitamine B12. Elle recommande maintenant un apport journalier de 4,0 microgrammes pour les adolescents de 13 ans et plus et de même pour les adultes. Les besoins des enfants dépendent de leur âge, par exemple 0,5 microgramme pour les bébés jusqu'à l'âge de quatre mois et 3,5 microgrammes pour les enfants entre 10 et 13 ans. Les femmes enceintes ont besoin de 3,5 microgrammes, et les femmes qui allaitent ont besion de 4,0 microgrammes par jour[14].

Les Instituts nationaux de la santé des états-Unis (NIH) recommandent des valeurs largement inférieures aux recommandations les plus récentes de la DGE. Par exemple, un apport journalier de 2,4 microgrammes de vitamine B12 devrait être garanti aux adolescents de 14 ans et plus et de même pour les adultes. Les femmes enceintes, d'autre part, devraient consommer 2,6 microgrammes par jour et les femmes qui allaitent elles, devraient en consommer 2,8 microgrammes[15].

Apport journalier recommandé en vitamine B12 (en microgrammes, µg) :

 

DGE (Allemagne)

NIH (états-Unis)

Enfants

0,5 à 3,5 µg

0,4 à 1,8 µg

Adultes

4,0 µg (après 13 ans)

2,4 µg (après 14 ans)

Femmes qui allaitent

5,5 µg

2,8 µg

Femmes enceintes

4,5 µg

2,6 µg

 

Le corps peut-il synthétiser sa propre vitamine B12 ?

Les vaches peuvent produire leur propre vitamine B12

Certains animaux, en particulier les ruminants comme les vaches, peuvent produire eux-mêmes de la vitamine B12. De nombreuses bactéries vivent dans leurs panses et produisent de la vitamine B12 à partir de la nourriture, qui est ensuite absorbée dans le sang[16]. Ce qui explique aussi pourquoi la viande de bœuf contient de la vitamine B12.

Le corps humain peut-il également produire de la vitamine B12 ? Les scientifiques débattent encore de ce sujet. Les bactéries intestinales de notre tube digestif peuvent probablement produire de la vitamine B12 – mais elles le font au mauvais endroit, notamment dans le côlon. Par contre, la vitamine B12 est absorbée dans le sang au niveau de l'intestin grêle. Par conséquent, la vitamine produite ne parvient pas au sang et au foie. Elle est plutôt excrétée dans les selles. La question de la contribution de la vitamine B12 produite par l'organisme lui-même à l'apport en vitamine B12 est encore un sujet de débat[17].

Le saviez-vous ? Certains mammifères végétariens ne consomment pas assez de vitamine B12 dans leur régime alimentaire habituel. Les cochons d'Inde et les rats ont trouvé une solution extrêmement désagréable : Ils mangent leurs selles, qui contiennent de la vitamine B12 produite dans le côlon[18].

Les causes de la carence en vitamine B12  

La carence en vitamine B12 est un problème répandu. Des études ont montré qu'environ six pour cent des personnes de 60 ans, aux états-Unis et en Grande-Bretagne, ne sont pas suffisamment approvisionnées en vitamine B12. Les personnes de plus de 60 ans courent encore plus de risque[19].

De nombreuses personnes qui souffrent de cette carence ne sont probablement même pas conscientes qu'elles manquent d'une vitamine si importante. Une carence en vitamine B12 n'est généralement pas remarquée pendant une longue période. Puisque le foie stocke cette vitamine, les symptômes peuvent prendre des années avant de se manifester. Et tandis que les réserves sont discrètement drainées, de graves problèmes de santé à long terme peuvent survenir, comme l'anémie, des lésions nerveuses et une baisse de la vue[1, 3, 4].

Quelles sont les causes d'une carence en vitamine B12 ?

Une carence en vitamine B12 peut affecter n'importe qui. Les personnes qui suivent une alimentation malsaine et déséquilibrée peuvent ne pas consommer suffisamment de vitamine B12 et développer une carence à long terme. Voici une liste de certains groupes à risque fréquemment concernés[20] :

  • Végétaliens et végétariens 
  • Personnes âgées
  • Les femmes enceintes et les femmes qui allaitent
  • Personnes opérées au niveau de l'estomac
  • Personnes atteintes de pancréatite chronique ou de diabète de type 2
  • Personnes souffrant de stress chronique

Les régimes végétariens et végétaliens

L'une des causes les plus fréquentes d'une carence en vitamine B12 est l'adoption d'un régime végétalien ou végétarien. La vitamine B12 se trouve presque exclusivement dans les aliments d'origine animale, et les végétaliens ne peuvent satisfaire leurs besoins qu'avec des compléments alimentaires. Les végétariens, par contre, peuvent se rabattre sur le fromage, le lait, les œufs et le caillé. Toutefois, ces aliments contiennent beaucoup moins de vitamine B12 par rapport à la viande et au poisson. Par conséquent, même un régime végétarien est associé à un risque accru d'une carence.

Les chercheurs étudient actuellement la possibilité de répondre aux besoins en cette vitamine par des aliments végétaux comme les champignons et les algues. Certaines algues, par exemple, contiennent de la vitamine B12, mais les recherches ont montré que cette vitamine se présente dans ces algues sous des formes que l'organisme humain ne peut utiliser. Il en va peut-être de même pour les champignons shiitake, mais les études sont encore inachevées[21, 22].

La nutrition est probablement aussi la raison de la différence entre les sexes en ce qui concerne l'apport en vitamine B12. Une étude de la Société américaine de microbiologie a montré que les hommes consomment plus souvent des produits d'origine animale, comme la viande, que ne le font les femmes. Et selon l'étude nationale sur la consommation II, les hommes consomment de la vitamine B12 plus fréquemment que ne le font les femmes[22, 23].

Le saviez-vous ? Selon les statistiques, environ un million de personnes en Allemagne suivent maintenant un régime végétalien. Il y a environ huit millions de végétariens en Allemagne, ce qui signifie qu'un Allemand sur dix ne consomme pas de viande.

La carence en vitamine B12 chez les personnes âgées

L'âge est également un facteur empirant. En Allemagne, près d'un quart des personnes de plus de 65 ans souffrent d'une carence en vitamine B12. Cela est dû en partie au fait que les personnes âgées souffrent souvent de maladies chroniques, prennent divers médicaments et changent leurs habitudes alimentaires au fil du temps[24, 25]. En outre, les personnes âgées produisent moins d'acide gastrique. En effet, l'acide gastrique est nécessaire pour libérer la vitamine B12 des aliments afin qu'elle puisse être absorbée plus tard dans le sang[26].

Médicaments favorisant une carence en vitamine B12

La carence en vitamine B12 chez les femmes enceintes et les femmes qui allaitent.

Les femmes enceintes et les femmes qui allaitent ne sont pas les seules à avoir besoin de se fournir en vitamine B12, leur bébé en pleine croissance exige lui-aussi sa part. Par conséquent, elles présentent un besoin accru et doivent donc impérativement éviter un sous-approvisionnement. L'apport en vitamine B12 joue un rôle décisif dans le développement physique et mental des enfants à naître et des nouveau-nés. Dans le pire des cas, une carence extrême en vitamine B12 pendant la période de la grossesse peut même entraîner une fausse couche[28].

Maladie et chirurgie

Les personnes souffrant de pancréatite, une inflammation du pancréas, souffrent souvent d'un déficit en vitamine B12. Ils manquent de trypsine, l'enzyme nécessaire à l'absorption de la vitamine B12[29].

Des études ont également montré que les personnes atteintes de diabète sucré de type 2 qui prennent le médicament metformine ont souvent des problèmes avec la vitamine B12. Il semble que la metformine interfère avec l'absorption de la vitamine[30].

Vous devez également vous assurer que vous recevez de la vitamine B12 par le biais de compléments alimentaires après une ablation gastrique chirurgicale. L'estomac joue un rôle décisif dans l'utilisation de la vitamine B12 ; après son ablation ou sa réduction, l'absorption est souvent réduite[3].

Les symptômes et les conséquences d'une carence en vitamine B12

Conséquences possibles d'une carence en vitamine B12

Les symptômes d'une carence en vitamine B12 sont variés et souvent non spécifiques, ce qui les rend difficiles à détecter.

Quels sont les symptômes d'une carence en vitamine B12 ?

La vitamine B12 est impliquée dans de nombreux processus métaboliques de l'organisme et fournit donc de l'énergie, entre autres. Une carence en vitamine B12 entrave les performances mentales et physiques et conduit donc à moins d'énergie. Les symptômes suivants peuvent également apparaître[27] :

  • Fatigue et épuisement
  • Maux de tête et difficulté à se concentrer
  • Problèmes digestifs
  • Dépression

Même si aucun des symptômes ci-dessus n'est présent, une carence extrême en vitamine B12 peut avoir des conséquences sur la santé si elle n'est pas détectée ou traitée pendant une longue période.

L'anémie

Si l'organisme manque de vitamine B12, la division cellulaire dans la moelle osseuse est perturbée. Par conséquent, moins de globules rouges peuvent y être produits. Il en résulte ce qu'on appelle l'anémie pernicieuse, une forme particulière d'anémie. Cette anémie s'accompagne de pâleur, de fatigue, de baisse de performance et de concentration[30].

L'hypoxémie

Une carence en vitamine B12 entrave également le transport de l'oxygène. La vitamine B12 aide à intégrer le fer dans le sang – le fer, à son tour, permet de transporter l'oxygène dans le corps. L'insuffisance d'oxygène dans l'organisme est associée à une diminution de la performance et de la concentration, une immunodéficience, l'épuisement et la fatigue[1, 26].

Troubles neurologiques et dépression

La vitamine B12 est responsable de la protection des neurones. Si la vitamine ne peut pas assumer cette fonction en raison d'une carence, moins de fibres nerveuses se forment dans la moelle épinière. Cela peut entraîner des symptômes neurologiques, tels que[26] :

  • Nervosité et irritabilité
  • Douleur, engourdissement ou « picotement » dans les mains, les bras, les pieds et les jambes
  • Fatigue
  • Dépression

Les scientifiques poursuivent leurs recherches sur la relation exacte entre la vitamine B12, l'acide folique et la dépression. Une théorie courante est basée sur l'homocystéine, un acide aminé. S'il n'y a pas assez de vitamine B12 dans le corps, il y aura trop d'homocystéine – un excès de cet acide aminé peut endommager les tissus du cerveau et perturber la transmission du signal nerveux. Ceci, à son tour, conduit à des sautes d'humeur et à la dépression[31].

Il est également étudié si les préparations contenant de la vitamine B12, de l'acide folique et de la vitamine B6 peuvent soulager les symptômes dépressifs. Les résultats ne sont pas encore bien établis. Certains chercheurs recommandent de prendre de l'acide folique (800 microgrammes par jour) et de la vitamine B12 (1 milligramme par jour) pour faciliter le traitement de la dépression[32, 33].

La carence en vitamine B12 et la démence

Les symptômes d'une carence prononcée en vitamine B12 sont semblables à ceux d'autres maladies neurologiques – la douleur et l'engourdissement, par exemple, peuvent aussi survenir dans les cas d'hernies discales. Cela est une raison de plus qui explique que la carence en vitamine B12 est souvent diagnostiquée très tard.

Avec le temps, une carence en vitamine B12 peut entraîner des dommages causés par la détérioration des cellules nerveuses et l'anémie – et peut rendre la maladie d'Alzheimer plus probable. Les liens entre eux n'ont pas encore été clarifiés et les études n'ont pas encore donné de résultats cohérents. Cependant, de nombreux signes indiquent qu'un apport optimal en vitamines B et en acide folique peut contribuer à la santé mentale des personnes âgées[40].

La maladie d'Alzheimer est une maladie du cerveau qui ne survient généralement qu'après l'âge de 60 ans. Selon une étude, cette maladie touche 14 pour cent des personnes de plus de 70 ans et 37 pour cent des personnes de plus de 90 ans. La maladie d'Alzheimer se manifeste principalement par des troubles de la mémoire, de l'orientation et de la parole ainsi que par des changements de personnalité[34].

La carence en vitamine B12 et les maladies cardiovasculaires

Une carence en vitamine B12 peut contribuer au développement de maladies cardiovasculaires telles que l'insuffisance cardiaque, les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques.

Quel est le lien entre la vitamine B12 et le système cardiovasculaire ? C'est principalement l'acide aminé homocystéine. La vitamine B12 décompose l'homocystéine et la transforme en d'autres substances qui contribuent au métabolisme de l'acide folique. Si votre corps n'a pas assez de vitamine B12 disponible, il décompose moins d'homocystéine[41]. Avec l'augmentation de la concentration de cet acide aminé, le risque d'artériosclérose, soit la calcification et le rétrécissement des vaisseaux sanguins, augmente. C'est l'un des facteurs de risque les plus importants de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral et d'autres maladies cardiovasculaires[42].

Le saviez-vous : Les maladies cardiovasculaires sont responsables d'un tiers des décès dans le monde – et ce chiffre ne cesse d'augmenter[42].

D'autres causes possibles d'une carence en vitamine B12

Une vision réduite peut également être un signe de carence en cobalamine. L'implication de la vitamine B12 dans certaines substances messagères et hormones peut également entraîner des troubles psychologiques tels que la dépression et la psychose. En cas de carence en vitamine B12, le métabolisme énergétique est également perturbé, ce qui peut entraîner de la faiblesse musculaire, de l'épuisement, de la fatigue et un manque de concentration. Une carence peut également se manifester par des troubles digestifs tels qu'une perte d'appétit, la diarrhée, la constipation et des réactions inflammatoires dans la bouche, l'estomac et les intestins[3].

Test du taux de vitamine B12

Un test sanguin vous en dira plus sur votre apport en vitamine B12. Différents taux peuvent être mesurés. L'holo-transcobalamine (Holo-TC) est un paramètre particulièrement significatif. L'holo-transcobalamine est la forme active de la vitamine B12, qui se lie aux protéines dans le sang. C'est la seule forme qui peut être absorbée par toutes les cellules du corps. Un faible taux de Holo-TC est un signe précurseur d'une carence en vitamine B12.

Comment puis-je mesurer mon taux de vitamine B12 ?

Auto-test de la vitamine B12 par cerascreenVous pouvez faire effectuer un test de la vitamine B12 par un médecin ou autre praticien. Une autre alternative est un test à domicile, comme test de la vitamine B12 de cerascreen®.

Pour le test, vous prélevez vous-même quelques gouttes de sang à l'aide d'une piqûre sur le doigt et envoyez votre échantillon de sang à notre laboratoire spécialiste. Après l'évaluation, vous recevrez un rapport complet des résultats avec votre taux d'holo-transcobalamine ainsi que des recommandations d'actions concrètes pour améliorer votre taux de vitamine B12.

Le traitement d'une carence en vitamine B12

Si vous avez constaté un apport insuffisant en vitamine B12 ou une carence en vitamine B12, la solution évidente est d'augmenter votre apport en vitamine B12. Les mesures à prendre dépendent de l'ampleur du sous-approvisionnement. Si vous souffrez d'une carence grave, vous devriez consulter un médecin pour vérifier si cette carence a des conséquences possibles sur votre santé.

En général, il y a trois façons différentes d'améliorer les taux de vitamine B12 :

  • Inclure délibérément plus d'aliments riches en vitamine B12 dans votre régime alimentaire.
  • Prendre des compléments de vitamine B12 sous forme de comprimés, de capsules ou de gouttes.
  • Recevoir des injections de vitamine B12 à forte dose.

Comment puis-je répondre à mes besoins quotidiens par le biais de mon alimentation ?

Aliments qui répondent aux besoins quotidiens en vitamine B12

La vitamine B12 présente dans les aliments se trouve exclusivement dans les aliments d'origine animale. Si vous êtes un adulte et que vous n'êtes pas une femme qui allaite, vous pouvez répondre à vos besoins quotidiens avec 100 grammes de thon, 150 grammes d'agneau ou 100 grammes de saumon. Les alternatives végétariennes sont 200 grammes de fromage cottage ou deux œufs de poulet[4].

Cependant, n'oubliez pas que la vitamine B12 peut être détruite selon la façon dont vous préparez un aliment. Cette vitamine est très sensible à la chaleur et à la lumière. La chaleur peut détruire la vitamine, donc rôtir ou cuire les aliments réduit leur teneur en vitamine B12[3].

Quand recevrai-je des injections de vitamine B12 ?

La vitamine B12 peut également être injectée directement dans le muscle. Ces injections sont de très fortes doses. Les médecins les administrent généralement pour reconstituer rapidement les réserves vides de vitamine B12. Dans ce cas, vous recevrez habituellement une injection une fois par mois. Les injections de vitamine B12 sont particulièrement adaptées aux personnes souffrant de troubles digestifs, ce qui signifie que seule une quantité insuffisante de vitamine B12 atteint le sang depuis l'estomac[27].

Les préparations de vitamine B12

Pour compenser une carence en vitamine B12, vous pouvez consommer des préparations à forte dose. Ces compléments alimentaires sont généralement disponibles sous forme de capsules ou de gouttes et sont souvent végétaliens.

Les bonnes préparations de vitamine B12 contiennent la vitamine sous l'une de ses formes actives, la méthylcobalamine ou l'adénosylcobalamine. On parle alors de biodisponibilité élevée – l'organisme peut utiliser la préparation rapidement et efficacement[3, 36].

Les compléments ne doivent pas contenir d'additifs qui pourraient interférer avec l'action de la vitamine. Combiner ces préparations avec des substances favorisant l'absorption par l'organisme est encore une fois recommandée. La vitamine B12 se combine bien avec les autres vitamines B, ainsi qu'avec l'acide folique.

Comment dois-je consommer les préparations de vitamine B12 ?

Selon diverses études et autorités médicales, une quantité de 500 à 2 000 microgrammes de vitamine B12 par jour est recommandée. Il n'est pas possible de préciser exactement de combien vous aurez besoin pour augmenter vos taux. Cela varie en fonction de la qualité de votre apport en cette vitamine. Par exemple, il peut être raisonnable de prendre une dose de 1 000 microgrammes par jour au début, puis une fois par semaine, puis une fois par mois quand le taux se sera stabilisé à nouveau[36, 37].

Utilisation de dentifrice comme supplément de vitamine B12

Améliorez les niveaux de vitamine B12 avec un dentifrice

Peut-on répondre à nos besoins en vitamine B12 en nous brossant les dents ? Selon de nouvelles études, cela pourrait marcher. Le dentifrice enrichi en vitamine B12 a permis d'améliorer les taux de B12 chez les participants à l'étude. La vitamine est absorbée par la muqueuse buccale pendant le brossage des dents. Ceci est avantageux pour les personnes dont le tractus gastro-intestinal est perturbé ou qui ne peuvent pas absorber efficacement les préparations sous forme de gouttes et de capsules[39, 40].

Une overdose de vitamine B12 est-elle possible ?

Jusqu'à présent, aucune overdose de vitamine B12 n'a été signalée. L'organisme peut généralement tout simplement excréter l'excès de vitamines hydrosolubles par les reins. Cependant, n'expérimentez pas : Lorsque vous prenez des compléments alimentaires, suivez les recommandations ou les instructions de votre médecin, de votre thérapeute ou du fabricant du complément alimentaire. Il est préférable d'effectuer un test de vitamine B12 pour savoir si vous avez besoin d'améliorer vos taux[41].

La vitamine B12 – En résumé

Qu'est-ce que la vitamine B12 ?

La vitamine B12 est une vitamine hydrosoluble que vous devez consommer par le biais de votre alimentation ou de compléments alimentaires.

Quel est le rôle de la vitamine B12 dans votre corps ?

Les principales tâches de cette vitamine sont la formation du sang, la protection des neurones, la division cellulaire et le soutien du métabolisme de l'acide folique.

Comment puis-je m'assurer d'un apport suffisant en vitamine B12 ?

La vitamine B12 se trouve dans les aliments d'origine animale. La question de savoir si vous pouvez également répondre à vos besoins avec des aliments végétaux tels que les algues ou les champignons reste encore à étudier. Les femmes enceintes, les mère nourricières, les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies gastro-intestinales nécessitent un apport en vitamine B12 plus important.

Quelles sont les causes d'une carence en vitamine B12 ?

Souvent, une alimentation végétalienne, végétarienne ou simplement inadéquate entraîne une carence. D'autres causes sont les médicaments qui inhibent l'acide gastrique, certaines maladies comme le diabète et la pancréatite et les troubles métaboliques génétiques.

Quels sont les symptômes d'une carence en vitamine B12 ?

La carence en vitamine B12 est associée à la dépression, aux problèmes digestifs, à l'anémie, à une faible concentration et aux troubles neurologiques. Une carence grave peut réduire les performances et favoriser le développement de maladies cardiovasculaires et de la démence.

Comment puis-je pallier à une carence en vitamine B12 ?

Si vous avez détecté une carence, grâce à un test sanguin par exemple, vous pouvez prendre des contre-mesures avec une alimentation ciblée et riche en vitamine B12 ou recourir à des compléments alimentaires ou des injections.

Que dois-je savoir sur les préparations de zinc ?

Vous ne devriez consommer des préparations que si vous avez une carence en zinc. Sinon, vous courez le risque d'une intoxication au zinc. Les composés tels que l'histidine de zinc, le gluconate et le bisglycinate sont les plus appropriés. Il n'est pas recommandé de prendre de grandes quantités de médicaments ou d'autres minéraux en même temps. L'administration de ces préparations doit être discutée avec un médecin.

Sources

  1. Folate, I. of M. (US) S.C. on the S.E. of D.R.I. and its P. on, Vitamins, O.B., Choline, A.: Estimation of the Period Covered by Vitamin B12 Stores. National Academies Press (US) (1998)
  2. W. Kaim, B. Schwedersk: Bioanorganische Chemie – Zur Funktion chemischer Elemente in Lebensprozessen. Teubner (2005)
  3. Die ganze Welt der Vitamine, Mineralstoffe und Enzyme. garant Verlag GmbH, Renningen (2016)
  4. Kasper, H., Burghardt, W.: Ernährungsmedizin und Diätetik. Elsevier, Urban & Fischer, München (2014)
  5. Arens-Azevêdo, U. et al.: Ernährungslehre: zeitgemäß, praxisnah. Bildungsverlag EINS GmbH., Köln (2011)
  6. Vitamin B12 | DACH Liga Homocystein, http://www.dach-liga-homocystein.org/content/vitamin-b12
  7. Myelin, http://www.nationalmssociety.org/What-is-MS/Definition-of-MS/Myelin
  8. Froese, D.S., Gravel, R.A.: Genetic disorders of vitamin B12 metabolism: eight complementation groups – eight genes. Expert Rev Mol Med. 12, (2010)
  9. Ärzteblatt, D.Ä.G., Redaktion Deutsches: Ursachen und frühzeitige Diagnostik von Vitamin-B12-Mangel, https://www.aerzteblatt.de/archiv/61696/Ursachen-und-fruehzeitige-Diagnostik-von-Vitamin-B12-Mangel
  10. Vitamin B12-Versorgung bei veganer Ernährung: So geht’s!, https://www.peta.de/b12#.WrPEPojwa72
  11. Deutsches Grünes Kreuz für Gesundheit e.V.: Vorkommen von Vitamin B12, https://dgk.de/gesundheit/mikronaehrstoffe/lexikon/vitamine/vitamin-b-12-cobalamin/vorkommen-von-vitamin-b12.html
  12. National Institutes of Health: Office of Dietary Supplements - Vitamin B12, https://ods.od.nih.gov/factsheets/VitaminB12-HealthProfessional/
  13. Deutsche Forschungsanstalt für Lebensmittelchemie: Der kleine Souci/Fachmann/Kraut. Lebensmitteltabelle für die Praxis. Wissenschaftliche Verlagsgesellschaft Stuttgart
  14. Vitamin B₁₂, https://www.dge.de/wissenschaft/referenzwerte/vitamin-b12/
  15. Institute of Medicine. Food and Nutrition Board: Dietary Reference Intakes: Thiamin, Riboflavin, Niacin, Vitamin B6, Folate, Vitamin B12, Pantothenic Acid, Biotin, and Choline, (1998)
  16. Kon, S. K.; Porter, J. W. G.: The intestinal synthesis of vitamins in the ruminant. Vitamins and hormones.
  17. Degnan, P.H., Taga, M.E., Goodman, A.L.: Vitamin B12 as a modulator of gut microbial ecology. Cell Metab. 20, 769–778 (2014)
  18. Rowley, C.A., Kendall, M.M.: To B12 or not to B12: Five questions on the role of cobalamin in host-microbial interactions. PLOS Pathogens. 15, e1007479 (2019)
  19. Allen, L.H.: How common is vitamin B-12 deficiency? Am J Clin Nutr. 89, 693S-696S (2009)
  20. Elmadfa, I.: Ernährungslehre. Verlag Eugen Ulmer Stuttgart (2015)
  21. Watanabe, F., Yabuta, Y., Bito, T., Teng, F.: Vitamin B12-Containing Plant Food Sources for Vegetarians. Nutrients. 6, 1861–1873 (2014)
  22. Watanabe, F.: Vitamin B12 sources and bioavailability. Exp. Biol. Med. (Maywood). 232, 1266–1274 (2007)7
  23. American Society for Microbiology, https://www.asm.org/index.php/component/content/article/114-unknown/unknown/4739-the-difference-in-eating-habits-between-men-and-women?highlight=YToyOntpOjA7czozOiJtZW4iO2k6MTtzOjQ6Im1lYXQiO30=
  24. Lebenseinstellung - Veganer in Deutschland 2017 | Statistik, https://de.statista.com/statistik/daten/studie/445155/umfrage/umfrage-in-deutschland-zur-anzahl-der-veganer/
  25. Nutrients | Free Full-Text | Prevalence and Predictors of Subclinical Micronutrient Deficiency in German Older Adults: Results from the Population-Based KORA-Age Study
  26. Nahrungsergänzung, https://www.bzfe.de/inhalt/pressemeldung-6785.html
  27. Office of Dietary Supplements - Vitamin B12, https://ods.od.nih.gov/factsheets/VitaminB12-Consumer/
  28. Körner, U.: Ernährungsberatung in Schwangerschaft und Stillzeit. MVZ-Medizinverlage Stuttgart
  29. Toskes, P.P., Deren, J.J., Conrad, M.E.: Trypsin-Like Nature of the Pancreatic Factor That Corrects Vitamin B12 Malabsorption Associated with Pancreatic Dysfunction. J Clin Invest. 52, 1660–1664 (1973)
  30. Ärzteblatt, D.Ä.G., Redaktion Deutsches: Vitamin-B12-Mangel durch Metformin, https://www.aerzteblatt.de/nachrichten/41325/Vitamin-B12-Mangel-durch-Metformin
  31. Symptoms, https://www.nhs.uk/conditions/vitamin-b12-or-folate-deficiency-anaemia/symptoms/
  32. Bhatia, P., Singh, N.: Homocysteine excess: delineating the possible mechanism of neurotoxicity and depression. Fundamental & Clinical Pharmacology. 29, 522–528 (2015)
  33. Lim, S.Y., Kim, E.J., Kim, A., Lee, H.J., Choi, H.J., Yang, S.J.: Nutritional Factors Affecting Mental Health. Clinical Nutrition Research. 5, 143–152 (2016).
  34. Coppen, A., Bolander-Gouaille, C.: Treatment of depression: time to consider folic acid and vitamin B12. J. Psychopharmacol. (Oxford). 19, 59–65 (2005).
  35. Das Wichtigste über die Alzheimer-Krankheit . DAlzG, https://www.deutsche-alzheimer.de/die-krankheit/die-alzheimer-krankheit.html
  36. Are You Vitamin B12 Deficient?, https://draxe.com/b12-injections/
  37. Butler, C.C., Vidal-Alaball, J., Cannings-John, R., McCaddon, A., Hood, K., Papaioannou, A., Mcdowell, I., Goringe, A.: Oral vitamin B12 versus intramuscular vitamin B12 for vitamin B12 deficiency: a systematic review of randomized controlled trials. Fam Pract. 23, 279–285 (2006)
  38. Vidal-Alaball, J., Butler, C.C., Cannings-John, R., Goringe, A., Hood, K., McCaddon, A., McDowell, I., Papaioannou, A.: Oral vitamin B12 versus intramuscular vitamin B12 for vitamin B12 deficiency. Cochrane Database Syst Rev. CD004655 (2005).
  39. Vitamin-B12-angereichertes Zahngel für Vegetarier - BZfE, https://www.bzfe.de/inhalt/vitamin-b12-angereichertes-zahngel-fuer-vegetarier-alternative-zu-nahrungsergaenzungen-29020.html
  40. Vegane Ernährung, https://www.ernaehrungs-umschau.de/print-artikel/11-07-2014-vegane-ernaehrung-teil-2/
  41. Read “Dietary Reference Intakes for Thiamin, Riboflavin, Niacin, Vitamin B6, Folate, Vitamin B12, Pantothenic Acid, Biotin, and Choline” at NAP.edu.