Différence entre intolérance et allergie alimentaire
- 4 infos utiles

Les aliments vous causent-ils des symptômes d’allergie alimentaire désagréables ? Et si l’on commençait par savoir s’il s’agit d’une intolérance alimentaire ou allergie aux aliments ? L’on vous explique ici les différences entre intolérance et allergie !

Votre estomac est douloureux, votre gorge gonfle, vous vous sentez épuisé et fatigué ? Votre corps pourrait bien réagir de manière sensible à certains aliments.

Derrière les réactions allergiques alimentaires dans le tractus gastro-intestinal, dans les voies respiratoires et sur la peau, il peut se cacher une allergie ou une intolérance alimentaire.

Mais en quoi ces réactions à l'alimentation diffèrent-elles et comment les reconnaître ? 

Ça pourrait aussi vous intéresser !

Ces sujets, en connexion avec les allergies alimentaires, sont souvent lus par nos lecteurs :

 

 

Différence entre allergie et intolérance : en un coup d'œil

En cas d'allergie alimentaire, votre système immunitaire se retourne contre votre propre corps. Les cellules de défense considèrent les protéines inoffensives comme un danger. Les plaintes sont généralement immédiates et peuvent également affecter la peau et les voies respiratoires. Ici se trouve la principale différence entre allergie et intolérance: les symptômes d’allergie alimentaire apparaissent de suite, dans le cas d’une allergie.


A la différence de l'allergie, l'intolérance alimentaire provient surtout de troubles intestinaux. Par exemple, les enzymes sont souvent absentes : votre corps ne peut pas utiliser correctement certains composants alimentaires. Les réactions sont souvent retardées et touchent principalement le tractus gastro-intestinal. Parmi les intolérances alimentaires les plus courantes, l’on compte: l'intolérance à l’histamine,  au lactose, au fructose et au sorbitol.

 

Test d'intolérance alimentaire

Testez-vous aux intolérances et allergies aux aliments - IgE et IgG4

Vous pouvez utiliser le test d'intolérance et allergie aux aliments cerascreen® pour prélever un petit échantillon de sang sur votre doigt, qu'un laboratoire d'analyse examinera ensuite pour détecter les anticorps IgE et IgG4, et donc une éventuelle sensibilisation. 

 

 

Reconnaître la différence entre allergie et intolérance : tableau


Allergie aux aliments

Intolérance

Origine: le système immunitaire repousse les protéines inoffensives (allergènes)

Origine: des enzymes et des protéines différentes - souvent défectueuses - dans l'intestin

Symptôme peut affecter la peau, les voies respiratoires et le tractus gastro-intestinal

Symptôme surtout dans le tractus gastro-intestinal, mais aussi fatigue, épuisement

Les douleurs se produisent généralement immédiatement

Les douleurs peuvent se produire aussi après plusieurs heures

De très petites quantités peuvent déclencher des réactions

Des réactions se produisent seulement avec une certaine quantité

 

Allergie aux aliments

Une allergie alimentaire est une allergie de type instantané : le système immunitaire classe les protéines inoffensives (allergènes) comme dangereuses et tente de les éliminer immédiatement. C'est pourquoi les premiers symptômes d’allergie alimentaire apparaissent en quelques secondes. Souvent, même les plus petites quantités de nourriture sont suffisantes pour déclencher des réactions allergiques alimentaires.

Selon l’Agence nationale de la sécurité sanitaire de l'alimentation, trois à quatre pour cent de la population française souffrent d'allergies alimentaires [1].

Que se passe-t-il en cas d'allergie alimentaire ?

Si vous souffrez d'une allergie aux aliments, votre corps produit de grandes quantités d'anticorps appelés IgE pour repousser les allergènes. Si les allergènes pénètrent à nouveau dans votre corps, les anticorps IgE font en sorte que les cellules de défense libèrent des messagers inflammatoires tels que l'histamine. Ces substances provoquent les symptômes d’allergie alimentaire typiques tels que des éruptions cutanées, des démangeaisons, des rhinites allergiques et des problèmes gastro-intestinaux [2].

Saviez-vous que les allergies au lait de vache, aux œufs, au soja et aux noix sont les allergies alimentaires les plus courantes chez les enfants ? Les adultes sont le plus souvent allergiques au poisson, aux fruits de mer et aux noix [3].

Comment diagnostiquer une allergie alimentaire ?

Une analyse de sang ou un test cutané peuvent vous indiquer si votre corps est sensibilisé à certains aliments. Cela ne signifie pas que vous avez une allergie, mais c'est un premier indice qui vous permet d'approfondir vos recherches. Un spécialiste peut établir un diagnostic fiable d'allergie alimentaire.

 

Différence entre allergie et intolérance: focus sur l'intolérance alimentaire

Contrairement aux allergies alimentaires, une intolérance alimentaire n’est pas une réaction causée par des anticorps IgE de votre système immunitaire. Au lieu de cela, quelque chose se passe généralement mal dans votre intestin : des enzymes manquent ou certaines protéines sont défectueuses.

En outre, les symptômes apparaissent avec un certain retard, c'est-à-dire pas immédiatement après que vous ayez mangé quelque chose de spécifique, mais parfois des heures plus tard.

Si vous avez une intolérance, cela dépend aussi de la quantité d'aliment que vous avez mangé - de petites quantités sont souvent tolérées.

Comment pouvez-vous tester une intolérance alimentaire ?

Une intolérance alimentaire se trouve fréquemment parmi celles-ci: l'intolérance au lactose, au fructose, au sorbitol et à l'histamine, ainsi que l'intolérance au gluten (maladie coeliaque). Il existe également la théorie médicale alternative des intolérances à médiation IgG4.

Tests : à l'aide de tests respiratoires (intolérance au fructose, au sorbitol, au lactose) et d’analyses de sang (intolérance à l'histamine, au gluten), vous pouvez tester si vous avez une intolérance alimentaire. Concernant une allergie aux aliments, l’on vous recommande d’autres tests spécifiques.

Quelles sont les intolérances alimentaires ?

Chez les personnes souffrant d'une intolérance au lactose, l'enzyme lactase n'est pas présente en quantité suffisante. La lactase décompose le lactose du sucre du lait dans l'intestin grêle afin qu'il puisse être digéré. Sans lactase, le lactose atteint le gros intestin sans être fractionné.

La protéine de transport GLUT-5 transporte le fructose de l'intestin grêle dans la circulation sanguine. Dans le cas d'une intolérance intestinale au fructose, ce transporteur est défectueux : le fructose se déplace de l'intestin grêle vers le gros intestin. Il en va de même pour une intolérance au sorbitol, car le sorbitol, un alcool de sucre, est transformé en fructose dans l'organisme.

Dans le cas d’intolérance au lactose, au fructose et au sorbitan, les bactéries intestinales utilisent dans chaque cas le sucre qui atteint par erreur le gros intestin. Cela produit des gaz et d'autres sous-produits qui provoquent les troubles gastro-intestinaux typiques.

L'intolérance au gluten, également appelée maladie coeliaque, est une maladie inflammatoire de l'intestin. Le gluten protéique des céréales (blé, épeautre, seigle, orge) entraîne une inflammation de la muqueuse intestinale.

L'intolérance à l'histamine est causée par une carence en diamine oxydase (DAO). L'enzyme DAO décompose l'excès d'histamine dans l'organisme. Une réaction allergique ou des aliments riches en histamine comme le fromage ou le vin rouge entraînent une forte accumulation d'histamine, à la suite de quoi les symptômes apparaissent.

La réaction médiée par les IgG4 décrit une réaction causée par certains aliments. Dans ce cas, l'organisme devrait produire davantage d'anticorps IgG4 qui, comme les anticorps IgE, déclenchent des réactions de défense. Les symptômes ne peuvent apparaître que plusieurs heures après la consommation de l'aliment. Cependant, le lien entre un nombre élevé d'anticorps IgG4 spécifiques et les intolérances alimentaires est scientifiquement controversé.

Avez-vous des symptômes d'intolérance à l'histamine ? Testez-vous facilement.

Détecttion de l'intolérance à l'histamine par analyse en laboratoire

Avec le test de santé dedié à l'histamine cerascreen®, vous pouvez simplement tester la concentration de DAO dans votre sang – et enfin savoir si vous avez une intolérance. Pour le test, prélevez une petite quantité de sang du bout de votre doigt et envoyez l'échantillon à un laboratoire d'analyse agréé. Vous recevrez un rapport compréhensif des résultats avec votre taux de DAO, ainsi que des conseils de santé importants. Pour vous aider à savoir que manger en cas d'intolérance a l'histamine détectée.

 


Sources

[1]  Agence nationale de la sécurité sanitaire de l'alimentation, „AVIS de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif à « l’actualisation des données du rapport ‘ allergies alimentaires : état des lieux et propositions d’orientations’ “, 3 déc. 2018.

[2]    J. Charles A Janeway, P. Travers, M. Walport, und M. J. Shlomchik, „Effector mechanisms in allergic reactions“, Immunobiology: The Immune System in Health and Disease. 5th edition, 2001.

[3]    O. I. Iweala, S. K. Choudhary, und S. P. Commins, „Food Allergy“, Curr Gastroenterol Rep, Bd. 20, Nr. 5, S. 17, Apr. 2018.

Contenu